Commission du développement du tourisme de la municipalité de Pékin


Un ruisseau vieux de plusieurs siècles traverse à nouveau le centre de Beijing

1495587999

La majorité des habitants des hutongs, ruelles étroites au coeur de Beijing, n'auraient jamais imaginé voir un ruisseau couler devant leurs portes.

Cependant, au 15e siècle, un cours d'eau traversait la zone de Qianmen, près de la place Tian'anmen, l'actuel centre géographique de la ville.

Le ruisseau long de 600 mètres parcourait une zone comprenant 26 anciens bâtiments culturels, dont 18 maisons de corporations venant de diverses régions de niveau provincial, illustrant la forte structure commerciale de cette zone il y a 500 ans.

Nombre des ces bâtiments historiques existent encore et sont protégés ou préservés. Certains sont ouverts au public, d'autres pourraient l'être à l'avenir. Grâce au dernier plan d'aménagement de la ville, le cours d'eau a été rétabli pour redynamiser cette zone historique.

En août dernier, un projet a été lancé pour recréer le paysage historique de la zone, protéger les bâtiments historiques et améliorer les conditions de vie des habitants des environs. Ce projet a été achevé en avril.

"La ruelle était autrefois étroite et sinueuse, bordée de maisons basses aux toits recouverts d'herbe. Après la rénovation, je reconnais à peine le voisinage", note Ding Shufeng, un habitant du quartier.

A Beijing, Qianmen est une zone commerciale emblématique abritant des dizaines de restaurants traditionnels connus et des boutiques de souvenirs qui attirent des millions de touristes.

"C'est une zone incontournable pour les visiteurs chinois et étrangers, mais la rénovation permet d'offrir un peu de paix et de tranquillité aux habitants qui vivent seulement à quelque pas de là. C'est ingénieux", note Su Shuyang, qui a composé l'introduction gravée sur une tablette de pierre à l'entrée de la zone rénovée.

En 2017, le gouvernement municipal a lancé une campagne de trois ans pour rénover quelque 2.500 ruelles dans les arrondissements centraux de Dongcheng et Xicheng. Des paysagistes ont été invités à émettre des propositions pour chaque zone. Au total, 761 allées ont été rénovées à ce jour, dont un grand nombre dans la zone de Qianmen et ses environs.

"J'ai voulu que le ruisseau joue un rôle de ruban reliant l'histoire, la culture, l'environnement et l'art dans cette zone", explique le paysagiste Zhu Junfu.

La philosophie de conception de Zhu Junfu est partagée par Wang Shiren, du comité de préservation de l'histoire et de la culture de Beijing. Selon ce dernier, des idées créatives sont nécessaires pour préserver les hutongs.

Dans le cadre des efforts pour décentraliser le centre-ville et élargir les zones vertes, le gouvernement central a commencé à libérer la ville de ses fonctions non fondamentales et à améliorer les conditions de vie des habitants. De nombreux marchés et entreprises ont été délocalisés en banlieue, et les occupants d'habitations vétustes et délabrées ont été réinstallés dans de nouvelles zones résidentielles. Davantage de parcs, de ceintures de verdure et de cours d'eau seront construites dans le centre-ville.

Le maire de Beijing, Cai Qi, a indiqué que la ville créerait d'ici la fin de l'année 600 hectares supplémentaires de zones vertes, dont 15 nouveaux parcs et 50 petites ceintures de verdure.

新华网

La Fête culturelle 2017 du Tourisme écologique du district de Fangshan

TOP

Tianjin va construire une zone franche commerciale consacrée au cinéma

 

Qui sommes-nous ? | Contact

Copyright2002-2017 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés