Commission du développement du tourisme de la municipalité de Pékin


Les nœuds chinois

1494290406

GU HE

Les nœuds porte-bonheur occupent une place importante dans l'artisanat chinois. Ils sont faits à partir d'une seule et même corde nouée de façon à créer des motifs géométriques complexes.

L'histoire des nœuds chinois remonte à il y a très longtemps. Déjà dans l'Antiquité, les Chinois les utilisaient en guise de pense-bête. Un gros nœud équivalait à une chose importante tandis qu'un nœud plus petit rappelait une chose moins importante. La forme de ceux-ci permettait de se souvenir de choses différentes.

Dans la vie des Chinois de l'Antiquité, les nœuds étaient omniprésents. À l'époque, les habits n'ayant pas de boutons, ceux-ci se fermaient grâce à une ceinture nouée autour de la taille à laquelle était attaché un sceau. C'est pour cette raison que les sceaux de l'époque des Han (206 av. J.-C.-220) possèdent tous un trou qui permettait de le suspendre à un ceinturon.

L'empereur Wudi (464-549) des Liang (502-557) a d'ailleurs rédigé un poème « À la taille, une ceinture qui nous relie, j'ai rêvé que nos deux cœurs y étaient noués », dans lequel il se sert du nœud à la ceinture pour exprimer la relation amoureuse.

Sous les Ming (1368-1644) et sous les Qing (1644-1911), le nœud chinois a connu son plein essor notamment dans l'habillement de l'époque des Qing où les boutons faits à partir de nœuds étaient très utilisés. Le nœud est également présent dans les accessoires traditionnels chinois tels que les sacs à main, les porte-parfums, les bijoux en jade, les brosses ou encore les broches à cheveux mais aussi dans l'architecture et le mobilier antique : sur le toit des bâtiments, les ornements des fenêtres, les tables et les chaises ou encore les coffres.

La forme et la couleur des nœuds chinois portent la marque de la culture chinoise traditionnelle. Leur forme géométrique, leurs proportions et l'utilisation d'une seule et même corde pour tout le motif, peuvent rappeler les l'icône bouddhiste du nœud éternel.

La façon de les nouer permet de créer des formes très variées. Parmi les plus connues : le nœud en forme de caractère du bonheur, le nœud en forme de guitare chinoise pipa, ou encore le nœud en forme de chauve-souris.

Chaque nœud étant fait à partir d'une seule et même cordelette, cela induit une continuité et fait écho à une certaine philosophie selon laquelle « toutes les choses se retrouvent en une ».

En Chine, le nœud est synonyme de solidité. Dans la langue chinoise, le mot est utilisé dans beaucoup de circonstances : « nouer » une amitié, « nouer » une alliance, « nouer » un mariage. D'ailleurs, tout ce qui a rapport avec le mariage dans la langue chinoise est lié au mot « nœud ». On dit notamment que les mariés « se nouent par les cheveux ». Cela vient de la tradition selon laquelle les jeunes mariés devaient se couper une mèche de cheveux lors de leur nuit de noces et les nouer ensemble pour symboliser leur union.

Dans l'art antique, le nœud a aussi une connotation triste, qui symbolise généralement la nostalgie et exprime une certaine sensibilité. C'est l'expression d'un sentiment restreint et romantique. Dans la poésie de l'époque des Han, on trouve ainsi ces vers : « J'écris pour épancher ma nostalgie, j'espère que notre amour sera comme ce nœud qui ne se défait pas, tel la colle qui se mêle à la laque sans ne plus pouvoir s'en défaire ». Le poète Zhang Xian (990-1078) de l'époque des Song (960-1279) écrivait « Le Ciel est éternel et les sentiments durs à oublier. Le cœur ressemble à un filet fait de deux fils au sein duquel mille nœuds se créent. »

Les nœuds chinois sont encore utilisés aujourd'hui et présents partout dans la vie quotidienne des Chinois. Que ce soit lors de grandes conventions ou dans l'intérieur chinois, on trouve souvent des nœuds porte-bonheur accrochés aux murs en guise de décoration. Les bijoux modernes les utilisent également comme motif, donnant aux créations des orfèvres un côté classique et raffiné. Le logo de la Chine pour les Jeux olympiques de 2008 représentait un nœud chinois fait à partir des cinq anneaux olympiques. De même que lors de l'APEC de 2014, les nœuds chinois étaient présents dans la décoration des lieux mais aussi pour les boutons des costumes de cérémonie créés pour l'occasion.

今日中国

Crépuscule sur le Pont aux 17 arches du Palais d’été à Beijing

TOP

Un plan de Beijing comme souvenir touristique

 

Qui sommes-nous ? | Contact

Copyright2002-2017 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés