Site Web à but non lucratif supervisé par le Bureau municipal de la Culture et du Tourisme de Beijing

Beijing accélère la construction d'une ville jardin à la suite d'une grande exposition horticole

1588215950

(Xinhua/Cai Yang)

BEIJING, 28 avril (Xinhua) -- Aux yeux de Gao Dawei, directeur adjoint du Bureau du jardinage et du reboisement de Beijing, le parc de 503 hectares qui a accueilli l'Exposition horticole internationale de Beijing l'an dernier est un "énorme jardin" au pied de la Grande Muraille.

Mardi marque l'anniversaire de l'ouverture de l'exposition, connue également sous le nom d'Expo de Beijing 2019. Il s'agit de la plus grande exposition horticole au monde. Elle a attiré plus de 9 millions de visiteurs et exposants venus de 110 pays et organisations internationales en 162 jours.

Ayant pour thème "Vivons vert, vivons mieux", l'exposition a présenté environ 8.000 plantes de jardinage et 820 espèces de légumes, de fruits et d'herbes. Plus de 3.200 événements culturels mettant en valeur la culture et l'écologie des pays participants ont également eu lieu lors de l'exposition, sous forme de concerts, de danses, d'opéras et de présentations du patrimoine culturel immatériel.

Le concept de priorité à l'écologie a été respecté dans tous les aspects de l'exposition, allant de la planification à la construction, en passant par l'exploitation. Tous les sites de l'exposition ont été construits en suivant les principes de réduction des émissions de carbone et de protection de l'environnement.

"L'exposition a laissé aux gens beaucoup de beaux souvenirs et a permis de diffuser le concept de développement vert aux quatre coins du monde. Il s'agit pour moi des plus grands héritages de l'événement", estime Zhang Lannian, ingénieur en chef du bureau de coordination de l'exposition.

Situé dans l'arrondissement de Yanqing, en banlieue de Beijing, le site de l'exposition sera transformé en base éducative de la culture écologique, selon le bureau.

Les expériences et le savoir-faire accumulés à travers l'organisation de l'exposition horticole ont été appliqués dans d'autres domaines, notamment l'embellissement de l'environnement de Beijing.

"Si le site de l'exposition est un grand jardin, la ville de Beijing est un jardin encore plus grand couvrant une superficie de plus de 16.000 km²", indique M. Gao, chef du bureau du jardinage.

Beijing, ville autrefois au bord de la désertification, est beaucoup plus verte aujourd'hui. Sa couverture forestière a bondi à 44% fin 2019, contre 1,3% dans les années 1950. L'espace vert par habitant a également augmenté à 16,4 m² en 2019.

Entre 2012 et 2015, la capitale chinoise a lancé un vaste projet de reboisement couvrant plus de 66.000 hectares. La superficie de zones humides a augmenté de 33.000 hectares par rapport à 2018 grâce à un autre projet en cours.

"L'exposition offre une vitrine permettant à Beijing de présenter sa pratique du développement vert", note M. Gao. "L'initiative en cinq points sur la promotion du développement vert est la direction et le moteur du développement de haute qualité de Beijing, notamment en matière de jardinage et de reboisement."

Afin de rendre la ville plus verte et plus habitable, Beijing a fait démolir les bâtiments illégaux et a fait construire plus de parcs de "poche" et d'espaces verts.

"Nous évaluons non seulement les projets de reboisement à grande échelle, mais aussi les efforts de reboisement dans les ruelles, les quartiers résidentiels délabrés et d'autres coins de la ville afin d'offrir un meilleur environnement aux citoyens", déclare M. Gao.

En 2018, l'arrondissement de Xicheng a fait construire un parc de 800 m² sur l'emplacement de bâtiments illégaux dans une ruelle.

"Il y avait des bâtiments illégaux partout dans la ruelle, ce qui était vraiment embêtant", raconte Li Jian, un résident de l'allée. "Maintenant, le département du jardinage de l'arrondissement a non seulement fait construire un petit parc, mais nous a aussi offert des plantes en pot gratuites pour embellir le quartier."

Li Jian et d'autres résidents ont créé un club rassemblant près de 100 membres pour échanger leurs expériences dans la culture des plantes. "C'est amusant pour nous d'échanger des idées sur la culture des plantes tout en appréciant les fleurs et la verdure ensemble", déclare Li Jian.

Grâce aux efforts de verdissement, la ville a assisté à l'arrivée de plus en plus d'oiseaux.

"Davantage d'oiseaux migrateurs passent par la ville chaque année, alors que l'environnement écologique s'améliore", note Zhang Zhiming, directeur du département de protection des animaux sauvages et des zones humides du Bureau du jardinage et du reboisement de Beijing. Selon lui, plus de 1,4 million d'oiseaux migrateurs, dont plus de 1.000 cygnes, ont été recensés à Beijing ce printemps.

Les efforts de verdissement de la ville sont également avantageux sur le plan économique. Le projet d'afforestation lancé en 2018 a permis de créer 86.000 emplois, et la ville a planté plus de 660 hectares d'arbres fruitiers et plus de 4.600 hectares de fleurs d'une valeur de production de 1,25 milliard de yuans (176,8 millions de dollars) en 2019.

"L'homme fait partie de la nature et doit vivre en harmonie avec elle", indique Xu Guang, président de la Fondation de protection de l'environnement de Chine. "Les efforts de verdissement doivent être transmis de génération en génération."

xinhuanet

Sites touristiques recommandés

Qui sommes-nous ?|Contact

Copyright @ 2002-2020 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés