Site Web à but non lucratif supervisé par le Bureau municipal de la Culture et du Tourisme de Beijing

Guanyin, la déesse chinoise de la miséricorde

1397664000

Guanyin, la déesse de la miséricorde est le bodhisattva de la compassion vénéré par les bouddhistes chinois. Le nom de Guanyin est l'abréviation de Guanshiyin qui signifie " observer les bruits ou les pleurs du monde ". Elle est aussi parfois appelée Guanyin Pusa. Guanyin est également vénérée par les taoïstes chinois comme une immortelle.

Certains bouddhistes croient que lorsque l'un de leurs confrères s'écarte de ce monde, il est placé par Guanyin au coeur d'un lotus, puis envoyé à la Terre pure de l'Ouest.

Une légende bouddhiste du conte complet de Guanyin et des mers du Sud présente Guanyin qui jure de ne jamais se reposer jusqu'à ce qu'elle ait libéré tous les êtres vivants du samsara ou de la réincarnation. Malgré des efforts acharnés, elle s'est rendu compte qu'il y avait encore beaucoup d'êtres malheureux attendant d’être sauvés. Après avoir lutté pour comprendre les besoins de tant d'autres, sa tête se divisa en onze morceaux. Bouddha Amitabha, en voyant sa situation difficile, lui a offert onze têtes pour l'aider à entendre les cris de ceux qui souffrent. Après avoir entendu ces cris, Avalokitesvara a tenté de tendre la main à tous ceux qui avaient besoin d'aide, mais a constaté que ses deux bras brisés tombaient en morceaux. Une fois de plus, Amitabha est venu à son aide et lui a donné mille bras pour lui laisser atteindre les personnes dans le besoin.

En Chine, on dit que les pêcheurs font une prière envers elle pour leur sécurité pendant les voyages. Les titres Guanyin de l'océan austral et “ Guanyin de l'île " découlent de cette tradition.

Dans le bouddhisme chinois, Guanyin est synonyme de Bodhisattva Avalokitesvara. Parmi les Chinois, Avalokitesvara est presque exclusivement appelé Guanshiyin Pusa. La traduction chinoise de nombreux sutras bouddhistes a en fait remplacé la translittération chinoise d'Avalokiteshvara en Guanshiyin. Certaines écritures taoïstes lui donnent le titre de Guanyin Dashi, et parfois de façon informelle Guanyin Fozu.

北京旅游网

Sites touristiques recommandés

Qui sommes-nous ?|Contact

Copyright @ 2002-2020 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés