Shaanxi: une Arménienne raconte des histoires sur la culture de la Chine avec des ombres chinoises

2022-11-23

Avec une grande boîte comme scène, une lampe comme source de lumière et une simple feuille de papier blanc comme écran, Aleta Hakobyan a fabriqué à la main une scène de théâtre d’ombres chinoises.

Cette amatrice de théâtre d’ombres chinoises de 30 ans a mis en ligne plusieurs vidéos sur Internet, suscitant beaucoup d’attention de la part des internautes. Elle pense que le théâtre d’ombres chinoises est un excellent moyen de raconter des histoires sur les mythes, les légendes, l’histoire et la culture de la Chine.

Aleta est arrivée en Chine depuis l’Arménie il y a trois ans pour travailler comme professeur d’anglais. Depuis, elle a visité de nombreux endroits comme Beijing, Tianjin, Shanghai et les provinces du Yunnan et du Shandong, et elle a déclaré que si elle aime les beaux paysages naturels et les diverses coutumes du pays, ce qui la fascine le plus, c’est le folklore et la mythologie locaux.

C'est en assistant à un spectacle d’ombres chinoises dans un musée de Xi’an, la capitale de la province du Shaanxi (nord-ouest de la Chine), qu’elle a réalisé que c’était ce qu’elle voulait faire.

French.china.org.cn


À VOIR AUSSI