Site Web à but non lucratif supervisé par le Bureau municipal de la Culture et du Tourisme de Beijing

Des séries historiques plébiscitées par le public chinois

1617631696

Après avoir regardé un épisode de The Awakening Age, une série télévisée sur la fondation du Parti communiste chinois (PCC), Yang Meng, 29 ans, programmeur à Beijing et membre du PCC, a prévu d’aller visiter le célèbre Bâtiment rouge le 4 avril, lors de la fête Qingming. La série lui a donné le goût d’en savoir plus sur les protagonistes et les événements de cette période.

Ce bâtiment de brique rouge abritait l’Université de Beijing en 1918 et ce lieu est l’un des berceaux de la vie politique chinoise. Entre 1915 et 1923, des universitaires et des étudiants chinois ont lancé le Mouvement de la nouvelle culture, qui rejetait les idées traditionnelles et l’inégalité entre les sexes, et appelait à une réforme politique, sociale et éducative.

Une époque épique The Awakening Age

retrace l’histoire de ce mouvement. A l’occasion du centenaire du PCC cette année, cette série met en avant la lutte des milieux intellectuels contre la féodalité et l’impérialisme.

Sur le site de diffusion en direct Youku, la série fait un tabac auprès des jeunes, pourtant peu intéressés par l’histoire, dont beaucoup sont considérés comme peu passionnés par l’histoire du passé. « Auparavant, je ne regardais pas les séries télévisées, mais celles qui sont sorties récemment m’ont fait changer d’avis », note M. Yang, saluant leur caractère novateur qui met mieux en relief les personnages et suscite de l’empathie.

Un fil conducteur de la série est le magazine Nouvelle culture, fondé en 1915 par l’intellectuel Chen Duxiu, qui deviendra en 1921 l’un des fondateurs du PCC. Un travail documentaire colossal a été effectué avant le tournage. Zhang Yongxin, le réalisateur, a voulu se montrer le plus objectif possible en mettant l’accent de manière réaliste sur cette période en proie à la pauvreté généralisée.

M. Zhang a également voulu donner du relief à ses personnages, et montrer leurs faiblesses, comme celles de Chen Duxiu, qui malgré ses talents d’activiste, ne savait pas communiquer avec ses fils. Le réalisateur a aussi laissé parler sa fibre artistique, tout en collant au plus près à la réalité, ce qui séduit le public. Ainsi, par exemple, quand le hutong où vit Chen Duxiu est inondé, on le voit placer des briques sur le sol pour que les gens puissent circuler sans se mouiller, une métaphore pour décrire la voie difficile qu’il s’est choisie et les sacrifices pour autrui qu’il allait faire.

Qualité et réalisme

Il a fallu attendre la sortie de Like a Flowing River en 2018 pour que les séries historiques gagnent les faveurs du public. Elle raconte le parcours de trois hommes au seuil de la période de réforme et d’ouverture à la fin des années 1970. La suite de cette série est actuellement en tête des classements.

Minning Town, diffusé cette année et consacré à l’éradication de la pauvreté absolue, connaît aussi un grand succès. Cette série décrit comment les villageois de Xihaigu, dans la région autonome hui de Ningxia (nord-ouest), autrefois l’une des régions les plus pauvres de Chine, ont pu sortir de la misère grâce à des politiques créatives de réduction de la pauvreté et une assistance de la province côtière mieux développée du Fujian (sud-est). Avant le tournage, l’équipe a mené une série d’entretiens dans le village pour mieux connaître les faits et créer des personnages collant au plus près de la réalité.

Auparavant, les séries ne mettaient pas en scène des travailleurs, précise Liu Haibo, professeur à l’Université de Shanghai. Des séries réalistes comme Minning Town montrent la vie des petites gens, ce qui reflète un véritable changement dans les goûts du public.

Yin Li, vice-président de l’Association chinoise du film, salue ces nouvelles créations, précisant que si les séries historiques n’avaient que peu de succès auparavant, c’est qu’elles étaient mal réalisées. Le bon accueil réservé aux productions récentes montre selon lui que les sujets sérieux doivent avant tout reposer sur des faits réels.

Certains professionnels du secteur craignent que cette tendance ne lasse les spectateurs, mais M. Yin note un changement des mentalités. Tant que les séries conserveront des caractéristiques et des valeurs spécifiques et offriront une production de qualité, elles seront plébiscitées par les spectateurs.

Xinhua

Sites touristiques recommandés

Qui sommes-nous ?|Contact

Copyright @ 2002-2021 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés