Site Web à but non lucratif supervisé par le Bureau municipal de la Culture et du Tourisme de Beijing

Le Beihai est le plus beau parmi les « Trois mers » de Beijing

1599030537

Le Beihai est adjacent au Palais Impérial et à la Montagne Jingshan à l’est, au Zhonghai et au Nanhai au sud, au Palais de Xingsheng et au Palais de Longfu à l’ouest, et au Shichahai au nord. Le Beihai est le plus beau parmi les « Trois mers » de Beijing.

Le Beihai est le jardin impérial le plus ancien et le plus bien protégé en Chine jusqu’à présent. Il a un style artistique unique et est l’essence des anciens jardins chinois et l’un des héritages culturels humains les plus précieux.

Le parc Beihai compte un bon nombre de sites pittoresques. L’éditeur vous présentera quelques-uns de renom :L’île Qionghua

L’île Qionghua est appelée brièvement « l’île Qiong ». Comme un stupa blanc s’élève sur l’île, elle est communément appelée « la montagne du stupa blanc ». L’île compte une altitude de 32 mètres et une circonférence de 913 mètres. Qionghua désigne « magnifique jade ». Si l’île porte ce nom, c’est pour signifier que c’est une île fertile féerique construite avec du beau jade. Selon les mythes et les légendes, Qionghua est la fleur de l’arbre Qiong (« Hua » et « fleur » ont presque la même prononciation) qui pousse sur l’île féerique Penglai. Si on en mange, on peut vivre éternellement. Cela signifie également que l’île a été construite en imitant la demeure des immortels. Au début de la dynastie Qing, un risban de signaux a été mis en place au sommet de la montagne et gardé par les Huit Bannières. Il occupait une position dominante et surplombait la ville. Tant qu’il y avait une alerte, il pouvait émettre immédiatement un signal.

Le Mur aux neuf dragons

Construite dans la 21e année de la période Qianlong (1756), le mur aux neuf dragons est le mur d’ombre devant la salle de la sagesse de distinction nette d’origine. Le mur est de 5,96 mètres de haut, de 1,60 mètre d’épais et de 25,52 mètres de long. Les deux côtés du mur sont maçonnés et encastrés de tuiles vernissées de sept couleurs. Chaque côté compte neuf grands dragons orientaux colorés qui s’envolent et s’amusent avec une perle dans la mer de nuages.


On dénombre 635 petits et grands dragons orientaux. Parmi les trois murs aux neuf dragons anciens qui existent encore en Chine, c’est le seul qui est à deux côtés. Il condense la quintessence de l’art architectural en vernis de couleur de Chine.

Adresse : N° 1, Rue Wenjin, District de Xicheng, Beijing

北京旅游网法语站

Sites touristiques recommandés

Qui sommes-nous ?|Contact

Copyright @ 2002-2020 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés