Site Web à but non lucratif supervisé par le Bureau municipal de la Culture et du Tourisme de Beijing

Les hutongs caractéristiques à Beijing (II)

1533089624

Le hutong Jinyu

Situé au sud de l'avenue Dengshikou, le hutong Jinyu est sous la juridiction du bureau du quar-tier Donghuamen, et il s'étend d'est en ouest. Le hutong Jinyu commence de l'est par l'avenue du nord Dongdan, et prend fin à l'ouest par l'avenue Wangfujing, il correspond au sud avec le hutong Xiaowei, et a pour voisin le hutong Xitangzi au nord, mesurant 567 mètres de long. La largeur de la chaussée est de 12 mètres à la sortie ouest et de 44 mètres à la sortie est. La chaussée du hutong Jinyu est en bitume. Sous la dynastie des Ming, le hutong Jinyu appartenait à l'atelier Chengqing. Sous la dynastie des Qing, il faisait partie du drapeau blanc bordé de rouge, et gardait le nom de Jinyu. Durant la Révolution culturelle chinoise (1968-1978), la ruelle a été renommée la 9e rue de Ruijin, mais a reporté plus tard son ancien nom de Jinyu. La sortie ouest de la ruelle liée à l'avenue Wangfujing est très animée. Et le marché Dong'an a également ouvert son entrée nord dans la ruelle. Le fameux théâtre Jixiang et le restaurant célèbre Donglaishun s'y trouvent également.

Dans le hutong Jinyu se trouvait la résidence de Natong, grand ministre à la fin de la dynastie des Qing, appelée  aussi le "Jardin des Na". En 1988, en raison de l'élargissement de l'Hôtel de la Paix et l'Hôtel Wangfu, les architectures sur la moitié de la ruelle ont été démolies, y compris le Jardin des Na. Au milieu du hutong se trouve le Temple Xianliang, un des huit grands temples de Beijing sous la dynastie des Qing. Construit dans la ? année sous le règne de l'empereur Yongzheng des Qing (en 1734), le temple était à l'origine à l'ouest du hutong Xiaowei, représentant la résidence du prince Yi. Dans la 20e année de l'empereur Qianlong (en 1755), le temple a été déménagé ici. L'entrée du temple se trouvait dans le hutong Shuaifu, étant aujourd'hui à l'est du restaurant du canard laqué Quanjude près du quartier Wangfujing. Comme le temple était assez proche du palais impérial, les fonctionnaires provinciaux habitaient souvent ici lorsqu'ils venait faire leur rapport de travail à l'empereur à Beijing. A la fin de la dynastie des Qing, Li Hong-zhang y a vécu et travaillé. Aujourd'hui, la plupart d'anciens bâtiments du temple n'existent plus. Le hutong Jinyu d'aujourd'hui est large avec le grand restaurant taïwanais, l'Hôtel de la Paix, l'Hôtel Wangfu des deux côtés de la rue. L'ancienne scène n'existe plus dans le hutong.

Le hutong Mao'er

Le hutong Mao'er est une rue appartenant au quartier de Jiaodaokou du district de Dongcheng de Beijing. Il part de Nanluoguxiang à l'est et s'arrête à l'avenue Di'anmenwai à l'ouest. Il lie au hutong Doujiao au nord et au hutong Buyaqiao au sud. Sous la dynastie des Ming, cette rue a été appelée le hutong du Palais Wenchang du Temple Zitong en raison du Palais de Wenchang. Sous la dynastie des Qing, la rue a été renommée le hutong Mao'er, car il s'y trouvait un atelier de fabrication de chapeaux (mao signifie  chapeau). Les cours No.7, No.9 et No.11 situées sur le hutong Mao'er sont à l'origine de la résidence de Wenyu, grand ministre à la fin de la dynastie des Qing. La cour No.13 est l'ancienne résidence de Feng Guozhang. Les cours No.35 et No.37 sont l'ancienne résidence du duc Chengen, famille d'origine de Wanrong, impératrice de l'empereur Xuantong des Qing, connue également sous le nom de « résidence de l'impératrice ». La cour No.45 servait de bureau du gouverneur militaire provincial (Tidu) sous la dynastie des Qing. Aujourd'hui, les cours carrées (Siheyuan), bien préservées dans le hutong Mao'er, représentent les cours No.5, No.9 (Jardin Keyuan), No.11 (Résidence de Wenyu), No.13 (Ancienne résidence de Feng Guozhang), No.21 (ancien site du Palais Wenchang du temple Zitong), No.37 (Ancienne résidence de Wanrong) et No.45 (bureau du gouverneur militaire provincial (Tidu) des Qing et de la police de sécurité de la république de Chine).

De l'entrée du hutong Mao'er, on voit Nanluoguxiang, Hutong Ju'er, où se trouve la résidence du grand maître Ronglu, directeur militaire de l'époque. A la queue du Hutong Mao'er, il y a le fameux Hutong Yandai. Donc si vous voulez venir visiter le vieux Beijing, le Mao'er Hutong sera un choix idéal. Le temple Wenchang de la cour No.1 (actuellement il n'existe qu'un seul monument en pierre gravé en caractères écrits par Liu Yong), est maintenant une résidence habitée. La cour No.11, le jardin Keyuan, construit par Wenyu, le grand maître, sous le règne de l'empereur Guangxu des Qing, est classé comme site historique et culturel du patrimoine municipal. Puis il a été classé comme site historique et culturel du patrimoine national. Les droits de propriété  sont sous l'autorité du Conseil d'État,, il est actuellement vide, et n'est pas exploité.. Les cours No.35 et No.37 étaient la résidence de la famille de la reine Wanrong de l'empereur Xuantong. En 1984, ces dernières ont été classées comme sites historiques et culturels du patrimoine municipal. La cour No.B38 est maintenant la salle des Beaux-Arts pour les adolescents du district de Dongcheng. La cour No.38 est l'hôtel Huifuda. La cour No.B43 se situe au salon de thé Hailishe et au restaurant indien Raz.

Le hutong Ju'er

Hutong Ju'er est situé au nord-ouest du district de Dongcheng, à l'est près de l'avenue Jiaodaokou Sud, à l'ouest proche de Nanluoguxiang, au sud proche du Yuanensi Hutong, et au nord près du Shoubi Hutong. Il relève du bureau de sous-district de Jiaodaokou. Ju'er Hutong, sous la dynastie des Ming ; Etant dans la zone Jinggong,il a été intitulé Ju'er Hutong, avec la même prononciation mais avec des caractères différents. Sous la dynastie Qing, Ju'er Hutong affi-chait le drapeau jaune de la nationalité mandchoue, et sous le règne de l'empereur Qianlong, le nom est changé en Hutong d'Orange. Le mot chinois "Orange" a deux types de prononciation. L'une est "Jie", l'autre "Ju". Le caractère "桔" est l'écriture simple du caractère "橘". Plus tard, pour l'unification de la prononciation, on a changé le caractère en "Ju'er Hutong", qui signifie la fleur chrysanthème. Suite à la fondation de la République de Chine, ce nom a été utilisé jusqu'à nos jours. En 1965, le nom de la ruelle a été changé à nouveau en Jiaodaikou Nanertiao lors de la réorganisation des rues locales à Beijing. Durant la «Révolution culturelle», la rue a été rebaptisée le «Grand bond en avant» No.8 (dayuejinlu batiao), plus tard, son nom Ju'er Hutong a été de nou-veau utilisé. En 1979, Xiaojuer Hutong a été fusionné et la ruelle a été rebaptisée Ju'er Hutong. À l'intérieur de Ju'er Hutong, les cours No.3, 5 et 7 étaient la résidence du manoir Ronglu, directeur pédagogique Gouverneur-général du Zhili de la dynastie des Qing. La cour No.3 était la salle pour le culte aux ancêtres, la cour n°5 était la résidence et la cour No.7 était le jardin. Puis la résidence de Ronglu a été changée dans le Dongchang Hutong. La cour No.7 était utilisée comme l'ambassade d'Afghanistan. La cour n°41 était un temple. Selon la légende, le moine dans le temple était le remplaçant de l'empereur de l'époque.

Nanluoguxiang

Comme l'une des plus anciennes rues de Beijing, Nanluoguxiang n'est pas une ruelle large. Ayant été fondée à la même période que Yuandadu, c'est la zone de hutong et de maison à cour la mieux préservée et la plus grande de la dynastie Yuan. Avec une direction nord-sud, Nanluoguxiang se trouve à l'extrémité nord de la rue Gulou et à l'extrémité sud de la rue Di'anmen. La rue a été construite sous la dynastie Yuan, avec une longueur d'environ 1000 mètres du nord au sud. Contenant 8 hutong d'est en ouest, symétrique  des deux côtés, la ruelle ressemble à un squelette de l'extérieur, appelé également «Rue Wugong». C'est la rue disposant  de maisons spécialement protégées de Beijing. Dans la Dynastie Yuan, la capitale était prévue pour être divisée en 50 zones, et aujourd'hui l'emplacement de Nanluoguxiang est la voie de démarcation entre les deux zones de « Zhaohui » et « Jinggong ». Sous la dynastie des Ming, la ville de Beijing fut divisée en 28 zones et les deux zones "Zhaohui" et "Jinggong" furent fusionnés, pour être intitulé zone "Zhaohui Jinggong". Alors la position de Nanluoguxiang se trouve exactement dans la ligne centrale de la zone au sud et au nord. La ruelle est appelée "Ruelle Luoguo". Ce nom provient probablement de la dynastie des Yuan. Dans la 15ème année de Qianlong (1750), la carte de la « capitale entière » a changé le nom Ruelle Luoguo en Nanluoguxiang. Puis, la carte a aussi modifié le nom de la rue en face de Nanluoguxiang, qui se trouve au milieu de l'Avenue Gulou Est, en Ruelle Beiluoguxiang.

La ruelle Beiluoguxiang se trouve entre la zone Lingchun et la zone Jintai. Dans le sud de ces deux zones, c'était des bureaux d'administration et des temples à l'époque des Yuan. Et il n'y avait pas beaucoup de changement sous la dynastie des Ming. À partir du début de la dynastie Qing jusqu'aux années 1930 et 1940, une dizaine de hutongs à l'intérieur de Nanluoguxiang a été progressivement occupés par des familles ethniques Man. Parmi ces habitants, il y a des familles reconnues, mais aussi des citoyens ordinaires. La densité de la population y est devenue plus importante. Les petites entreprises de Nanluoguxiang se sont également développées. Bien que la taille ne soit pas grande, près de 30 industries ont vu le jour. Quant aux grandes entreprises telles que les boutiques de soie, les boutiques de thé, les grands restaurants, les boutiques d'or et d'argent, elles sont regroupées dans le quartier Dianmen et Gulou.

Le hutong Yandaixiejie

La ruelle longue et étroite ressemble à une pipe. Il s'agit de la plus ancienne ruelle inclinée de Beijing, s'appelant Yandaixiejie. Le hutong Yandaixiejie est situé au cœur de de la zone de protection historique et culturelle du lac Shichahai. Allant de la rue Di'anmen à l'est jusqu'au lac Qianhai (Shichahai) à l'ouest, il fait près de 300 mètres de long. Cette rue a été classée dans les huit rues commerciales spécifiques  durant la vague de constructions importantes en 2007. Au début de la dynastie des Ming, cette rue a été nommée la rue est de Dayuting (rue est de l'atelier de Pêche). Dans le livre intitulé « Référence des anciens articles de nos jours » publié sous le règne de l'empereur Qianlong des Qing, la rue a été baptisée « Gulouxiejie » du fait qu'elle se situait près de la Tour du tambour (gulou en chinois). Mais pourquoi a-t-elle porté le nom de « Yandaixiejie » plus tard ? Selon la légende, la plupart des habitants mongols au nord de la ville aimaient fumer du tabac ou du narguilé (pipe à eau). Les feuilles de tabac étaient mises dans une pipe. Avec la demande croissante de pipes, de nombreuses boutiques ont été mises en place pour vendre des pipes. Au fur et à mesure que le temps passait, on n'entendait pas souvent les deux anciennes appellations, tandis que le nom de « Yandaixiejie » était de plus en plus largement utilisé. En outre, la rue  ressemble elle-même à une pipe. L'entrée est de la ruelle ressemble  à une tige de pipe, tandis que l'entrée ouest, qui se dirige vers le sud, vers le pont au Lingôt d'argent, ressemble parfaitement au foyer de la pipe. Basée sur ces deux explications, la ruelle baptisée « Yandaixiejie » a bien mérité son nom.

北京旅游网

Sites touristiques recommandés

Qui sommes-nous ?|Contact

Copyright @ 2002-2018 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés