Commission du développement du tourisme de la municipalité de Beijing

La Chine développera davantage le "tourisme rouge"

1533177443

Des responsables culturels chinois se sont engagés lundi à promouvoir davantage le "tourisme rouge" qui est devenu une partie importante de l'industrie touristique chinoise.

Alors que les visites dans d'anciennes bases révolutionnaires communistes ont été disponibles pendant des années, une directive récemment publiée par les autorités centrales a permis de promouvoir l'activité en exhortant à une meilleure protection et à un meilleur usage des reliques culturelles.

"Nous prendrons cette opportunité pour promouvoir la recherche des reliques afin de leur faire jouer un rôle unique dans la promotion des valeurs socialistes fondamentales", a déclaré Rao Quan, un responsable du ministère de la Culture et du Tourisme, lors d'une conférence de presse.

Il a annoncé que plus de circuits seraient développés pour enrichir les connotations culturelles du "tourisme rouge" et améliorer sa qualité.

"Les éléments dévoyés et de mauvais goûts doivent être éliminés", a souligné M. Rao. "Le "tourisme rouge" est censé éduquer les touristes et leur faire comprendre et sentir l'esprit révolutionnaire".

Liu Yuzhu, chef de l'Administration d'Etat du patrimoine culturel, a indiqué que protéger "les reliques rouges" comme une région était une nouvelle idée et que de tels efforts devraient aider les habitants vivant dans ces zones à sortir de la pauvreté.

Plusieurs régions modèles seront sélectionnées l'année prochaine pour démontrer les progrès obtenus, a ajouté M. Liu.

La Chine compte 33.315 sites et reliques révolutionnaires recensés. Plus de 800 millions de voyages liés au "tourisme rouge" sont effectués en moyenne chaque année.

xinhuanet

Sites touristiques recommandés

Qui sommes-nous ?|Contact

Copyright @ 2002-2018 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés