Commission du développement du tourisme de la municipalité de Pékin


Hausse de vente au détail des plateformes de commerce électronique transfrontalier chinoises

1520901695

Selon un article du site Internet « Nihon Keizai Shimbun » récemment publié, de nouvelles puissances chinoises du commerce électronique transfrontalier, représentées par des entreprises comme Xiaohongshu.com ou Kaola.com, sont actuellement en pleine émergence. Les données montrent par ailleurs que le la taille du marché du commerce électronique en ligne en Chine a atteint environ 5 500 milliards de yuans (868,5 milliards de dollars) en 2017, en hausse de 28% par rapport à l'année précédente. Parmi eux, le ratio des produits étrangers représente environ 10%.

Le commerce électronique transfrontalier est en train de devenir une nouvelle activité en Chine. Selon les données des douanes chinoises, en 2017, le volume d'importations et d'exportations au détail passées par les douanes via les plateformes de commerce en ligne transfrontalier s'est monté à 90,24 milliards de yuans (14,32 milliards de dollars), soit une augmentation de 80,6% d'une année sur l'autre. Le volume de ces importations et exportations transfrontalières de produits au détail a augmenté à un taux annuel moyen de plus de 50% au cours des trois dernières années.

A l'heure où se poursuit la construction de l'initiative de « la Ceinture et la Route » proposée par la Chine, le commerce électronique transfrontalier prend de l'ampleur. La région autonome ouïghoure du Xinjiang (ouest de la Chine), par exemple : sa capitale, Urumqi, est située dans la zone centrale de la ceinture économique de la Route de la Soie, et profite de la liaison ferroviaire Chine-Europe pour aider ses entreprises à développer davantage leurs marchés à l'exportation. Selon les statistiques douanières, l'année dernière à Urumqi, les douanes ont contrôlé un nombre cumulé de 562 400 produits vendus à l'exportation par des plateformes de commerce en ligne transfrontalier d'une valeur commerciale de 3,88 millions de dollars.

En tant que nouveau type de commerce transfrontalier, le commerce électronique transfrontalier pose également d'énormes défis pour la surveillance douanière. Face aux défis, la Chine a toujours insisté sur la notion de « Faire passer les choses rapidement, mais aussi les garder sous contrôle » et de poursuivre de manière continue sur la voie de l'innovation et de l'exploration utiles. En 2012, la Chine a sélectionné certaines villes pour lancer des essais afin d'explorer un système de gestion du développement du commerce électronique transfrontalier. En 2014, les douanes chinoises ont ajouté un code supplémentaire pour la supervision du commerce électronique transfrontalier et la gestion douanière normalisée. En 2016 enfin, la Chine a intégralement reproduit et promu un système de service de réglementation du commerce électronique transfrontalier afin de favoriser le développement du commerce électronique transfrontière sur une voie rapide.

Lors de la première Conférence internationale sur le commerce électronique transfrontalier qui a eu lieu à Beijing en février dernier, les douanes chinoises ont pris l'initiative de définir le « Cadre normalisé de commerce électronique transfrontalier mondial », un document de référence pour la supervision et le service du commerce électronique transfrontalier. Il fournit l'expérience et la sagesse de la Chine pour le développement durable du commerce électronique transfrontalier.

peopledaily

L’itinéraire pour un voyage autour du Lac Shichahai

TOP

Parc Xinglong de Gaobeidian

 

Qui sommes-nous ? | Contact

Copyright @ 2002-2018 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés