Site Web à but non lucratif supervisé par le Bureau municipal de la Culture et du Tourisme de Beijing

Ouverture d’une zone de test pour les véhicules autonomes

1515214579

La première section routière de Chine pour tester les véhicules autonomes va être lancée à Beijing, a déclaré un membre de la Commission locale des transports.

Cette mesure suit étroitement la première directive du pays pour de tels véhicules, publiée le mois dernier par la capitale. Elle devrait permettre de limiter le goulet d’étranglement empêchant actuellement les entreprises chinoises d’acquérir des données de haute qualité.

D’après Zou Ying, un chercheur du Département de technologie de la Commission municipale des transports de Beijing, la section routière pour ces tests sera située à Yizhuang, une ville du district de Daxing située dans la municipalité de Beijing.

« Les structures routières, comme les feux de circulation, les panneaux de signalisation et les marquages au sol, seront reconstruites, afin d’être identifiables pour les véhicules autonomes », a-t-il déclaré récemment dans une émission de radio. Il n’a cependant pas dévoilé certains détails, comme la longueur du segment routier, le calendrier pour la réalisation des travaux ou encore les critères d’éligibilité.

Sans de telles infrastructures en Chine, une majeure partie des entreprises chinoises réalisaient les essais de conduite autonome sur route en Californie. Selon les données publiées par le Département des véhicules motorisés de Californie, près d’un tiers de la trentaine d’entreprises ayant obtenu la permission de réaliser de tels essais proviennent de Chine.

Zheng Fangdan, une consultante senior pour l’entreprise chinoise de recherche CCID Consulting, estime que cette mesure facilitera le développement des voitures autonomes dans le pays.

« La possibilité de réalise des essais sur route en Chine donnera aux entreprises misant sur les technologies autonomes accès à de grandes quantités de données de haute qualité. Celles-ci sont au cœur de la capacité des véhicules autonomes à prendre des décisions de contrôle dans le processus de conduite », explique-t-elle. Les autorités chinoises ont accéléré les directives et réglementations appropriées. A la mi-décembre, la première directive du pays concernant les tests sur routes des véhicules motorisés autonomes fut publiée à Beijing par les autorités locales.

Celle-ci stipule de façon claire, que les entités indépendantes enregistrées en Chine peuvent faire la demande pour tester au plus cinq véhicules par essai. Elles doivent cependant avoir réalisé au préalable des essais dans des zones fermées spécifiques, avant de réaliser des essais sur routes.

En Chine, aucune directive ou réglementation nationale n’est encore disponible. Néanmoins, le ministère des Transports a indiqué le mois dernier, qu’il conduirait des recherches pour adopter des mesures sur les technologies autonomes en 2018.

china.org

Sites touristiques recommandés

Qui sommes-nous ?|Contact

Copyright @ 2002-2018 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés