Commission du développement du tourisme de la municipalité de Beijing

Une bibliothèque au design futuriste pour séduire les lecteurs à Tianjin

1513586568

Alors que les appareils de lecture numérique font fureur ces dernières années en Chine, les bibliothèques, endroits traditionnels dédiés à la lecture, ont peu à peu disparu du quotidien de la population. Pourtant, une toute nouvelle bibliothèque, située à Tianjin, grand port du nord du pays, est parvenue à attirer l'attention du grand public.

"La plus belle bibliothèque de Chine", "l'Oeil de Binhai", "la route vers la Montagne des livres", sont quelques surnoms qui lui ont été donnés sur les réseaux sociaux. Ouvert il y a moins de quatre mois, l'établissement est un sujet viral sur Internet, notamment en raison de son design extraordinaire. Il a déjà attiré de nombreux visiteurs en quête du selfie parfait.

La Bibliothèque de Binhai, située dans la nouvelle zone de Binhai à Tianjin, ressemble à un oeil qui regarde le monde à travers ses parois vitrées.

Cette bibliothèque dispose d'une capacité de stockage de 1,35 million de livres. Pourtant, elle n'en compte que 200.000 actuellement. Les rayonnages sont pour l'instant ornés d'images de livres numérisés. Les salles sont conçues en priorité pour la lecture et l'organisation d'activités, tandis que la plupart des livres sont stockés dans des salles séparées.

La bibliothèque, conçue conjointement par l'entreprise hollandaise MRVDV et l'Institut d'urbanisme et de design de Tianjin (TUPDI), a attiré jusqu'à environ 20.000 visiteurs dans ses jours de plus forte affluence. "Bien au-delà de nos attentes", a indiqué Liu Xiufeng, directeur adjoint de l'établissement.

La bibliothèque doit sa popularité à son design. Pourtant, M. Liu espère que le public se concentrera plus sur la "beauté intérieure" de la bibliothèque, à savoir les livres qu'elle possède.

"J'ai travaillé dans des bibliothèques durant 30 ans. La popularité de cette bibliothèque me rend très fier", a confié M. Liu, "mais j'ai remarqué que nombreux sont ceux qui sont juste venus pour prendre des photos afin de les poster sur leurs comptes, sur les réseaux sociaux. Très peu sont véritablement venus lire des livres".

"J'espère que grâce à nos efforts, nous pourrons à nouveau rendre attractifs les livres en papier", a-t-il déclaré. Et ainsi donner raison à l'écrivain argentin Jorge Luis Borges, qui a "toujours imaginé que le paradis était une sorte de bibliothèque".

xinhuanet

Sites touristiques recommandés

Qui sommes-nous ?|Contact

Copyright @ 2002-2018 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés