Commission du développement du tourisme de la municipalité de Pékin


La sagesse chinoise d'architecture cachée dans la Cité interdite

1502419449

A quoi pensez-vous quand le terme "Cité interdite" vous vient à l'esprit? Beijing ? Les murs rouges et les toits jaunes ? La résidence des empereurs des dynasties des Ming (1368–1644) et des Qing (1644--1911) ? Ou le patrimoine culturel mondial ?

Avec son architecture magnifique et ses pierres gemmes colorées, la Cité interdite attire chaque jour de nombreux visiteurs des quatre coins du monde.

Résistant aux tempêtes de plus de 600 ans, elle est aujourd'hui plus qu'un emblème culturel. Elle est un « caverne d'Ali Baba » qui ne manque pas de la sagesse et du savoir-faire à découvrir.

Une mini réplique de la Cité interdite résiste à un essai au séisme de magnitude 10

Récemment une vidéo montrant qu'une mini réplique de l'ancienne résidence impériale résistait à un test sismique de magnitude 10 sur l'échelle de Richter s'est propagée largement en ligne. Des internautes chinois et étrangers ont été choqués par l'architecture anti-sismique de cet ancien palais chinois.

Avec son histoire de 600 ans, la Cité interdite a survécu plus de 200 tremblements de terre majeurs, dont le séisme mortel de Tangshan dans le nord de la Chine en 1976 qui a mesuré une magnitude de 7,8 sur l'échelle de Richter.

Alors quel est le secret de la Cité interdite qui a réussi de rester intacte dans de nombreux tremblements de terre puissants ?

Pour trouver la réponse, un modèle a été reproduit selon la structure classique de ce palais impérial et construit sur une plate-forme tremblant qui simule de différentes forces sismiques.

Quand la secousse a dépassé la magnitude 10, les bases en pierre ont basculé, alors que la structure en bois est restée stable.

Selon des experts, les structures traditionnelles de "dougong"et de "sunmao" utilisées dans les bâtiments de la Cité interdite sont comme amortisseur d'une automobile avec un bon effet tampon.

"C'est une preuve fabuleuse du génie de l'architecture traditionnelle chinoise", s'est exclamé un expert étranger.

La vidéo a gagné des "applaudissements"et des commentaires positifs de beaucoup d'internautes.


Secrets de la Cité interdite sans l'eau dormante

En juillet 2016, de fortes chutes de pluies ont frappé la capitale chinoise pendant 55 heures consécutives, ce qui a provoqué des routes et des bâtiments inondés. Au sein de la Cité interdite, cependant, l'eau dormante s'est écoulée en quelque 20 minutes.

Quand des images de l'eau écoulant depuis les bouches de dragons ont été diffusées sur Internet, elles ont créé du buzz sur les médias sociaux.

En fait, il y a au total 1.142 de becs de pierre en forme de figure de dragon autour des plate-formes de base des trois principaux halls du palais impérial, au travers lesquels de l'eau excessive peut s'écouler efficacement.

En plus, la différence d'altitudes entre l'entrée nord et l'entrée sud de la Cité interdite atteint presque 2 mètres, créant ainsi des conditions favorables pour un drainage naturel.

Par ailleurs, les égouts, les caniveaux et les trous de drainage peuvent être trouvées partout dans les enceintes de la Cité interdite, soutenant le système massif de drainage souterrain. De l'eau dormante peut être déchargée facilement par ces conduits vers les douves ou à Zhongnanhai.

Le système de drainage sous sol de la Cité interdite possède une histoire plus longue que celle des palais au sol. Selon des records historiques, même en cas de pluies fortes à Beijing, ce système était toujours capable de protéger l'ancienne résidence impériale à l'inondation.

Jusqu'à présent, ce système ancien représente encore 90% du réseau des égouts dans le Musée du Palais impérial.

Des "armes" secrets en été -- le réfrigérateur et la cave de glace

Aujourd'hui, nous pouvons utiliser les climatiseurs et les ventilateurs électriques pour rester au frais en été. A l'antiquité, il n'existait pas tels appareils. Comment le "fils du Ciel" a-t-il résisté à la chaleur au sein de la Cité interdite?

Le style architectural de l'ancien palais impérial est un facteur clé pour maintenir le fraîcheur malgré les températures élevées. D'abord, les murs du palais sont assez épais pour rendre frais l'espace intérieur. Et il y a des passages couverts dans les pavillons où habitaient les empereurs, les protégeant du soleil et de la chaleur.

Le premier réfrigérateur électrique dans le monde a été inventé en 1923. Pourtant, datant des dynasties des Ming et des Qing, le frigo a déjà été utilisé largement comme un moyen important pour chasser la canicule estivale au palais. Les réfrigérateurs à cette époque-là ont été fabriqués en bois et ornés de métaux à faible conductibilité thermique pour ralentir la fonte de cubes de glace à l'intérieur. Il y avait de petits trous sur le coffre grâce auxquels l'air glacial pouvait sortir et rafraîchir la chambre.

Un grand nombre de cubes de glace ont été stockés avec soin dans les caves conçues spécialement pour le stockage de la glace. Aujourd'hui, ces caves impériales ont été transformées en zones de services ouvertes aux touristes.

北京旅游网

La Fête culturelle 2017 du Tourisme écologique du district de Fangshan

TOP

Tianjin va construire une zone franche commerciale consacrée au cinéma

 

Qui sommes-nous ? | Contact

Copyright2002-2017 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés