Commission du développement du tourisme de la municipalité de Pékin


50 000 vestiges culturels ont déjà été exhumés du Yuanmingyuan

1499829235

Les fouilles archéologiques massives en cours dans le vieux Palais d'Eté de Beijing, ou Parc Yuanmingyuan, ont révélé à ce jour plus de 50 000 vestiges culturels.

Les travaux, qui ont débuté en 2013 et qui seront achevés en 2020, sont les plus importants jamais menés à ce jour dans le Parc des ruines du Yuanmingyuan, et ils ont déjà couvert 7 000 mètres carrés.

Selon un communiqué envoyé au Global Times par le Parc du Yuanmingyuan, des pièces de bronze, des pièces de jade et de la porcelaine ont été exhumés et, parmi les vestiges retrouvés, une tête d'éléphant doré est sans doute plus la précieuse de tous.

Tous les vestiges retrouvés seront exposés dans le parc jusqu'en octobre, a encore précisé le communiqué.

Le projet vise à construire une plate-forme visible en trois dimensions destinée aux réalisations archéologiques et à protéger les vestiges du palais.

« Quelques sections du palais ont survécu au feu et à la destruction des années 1860 ... c'est pourquoi nous voulons exhumer les restes qui sont enterrés en dessous, afin que les visiteurs puissent voir combien le parc Yuanmingyuan est emblématique », a déclaré Chen Hui, directeur du département d'archéologie du parc, à la Télévision centrale de Chine.

Le parc Yuanmingyuan fut un jardin impérial de la dynastie Qing (1644-1911) et était célèbre pour sa variété d'espaces verts, son architecture délicate et ses nombreuses œuvres d'art. Malheureusement, il fut détruit par le corps expéditionnaire anglo-français pendant la Seconde guerre de l'opium (1856-60).

Trois campagnes de fouilles archéologiques ont été menées dans le Parc du Yuanmingyuan depuis 1996.

« Le passé glorieux du parc est désormais révolu à jamais, mais ces vestiges permettront au public d'en savoir plus sur le parc et son histoire », a souligné le communiqué.

« L'exposition de ces vestiges culturels devrait également inculquer des sentiments patriotiques chez les Chinois, car ils peuvent voir à quel point notre pays fut glorieux et comment cette gloire fut foulée aux pieds par les envahisseurs », a pour sa part déclaré lundi au Global Times Tian Lin, professeur d'architecture ancienne à l'Université de génie civil et d'architecture de Beijing.

De son côté, le Beijing Daily avait rapporté en avril dernier qu'une équipe de l'Université Tsinghua avait utilisé la technique de la réalité virtuelle pour restaurer avec finesse 60% de l'apparence originale du Yuanmingyuan.

Ce projet de l'université a demandé 15 ans de travail à plus de 80 professionnels. Plus de 10 000 dossiers historiques ont fait l'objet de recherches, plus de 4 000 chartes graphiques ont été réhabilitées, et 2 000 modèles d'architecture numérique ont été créés.

Le résultat du projet a été intégré dans le système de visite audio-visuel du parc.

china.org

La Fête culturelle 2017 du Tourisme écologique du district de Fangshan

TOP

Lusheng, un instrument de musique chinois à vent à anche libre

 

Qui sommes-nous ? | Contact

Copyright2002-2017 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés