Commission du développement du tourisme de la municipalité de Pékin


Une bière chinoise « antique » surprend les buveurs modernes

1491441102

Cela peut paraitre étonnant, mais une bière légère basée sur une recette d'origine chinoise vieille de 5 000 ans récemment découverte peut bien se vendre chez les clients modernes.

Depuis que les archéologues de l'Université de Stanford ont publié une étude sur une ancienne brasserie découverte en Chine l'an dernier –et notamment une recette vieille de 5 000 ans pour ce qui fut brassé là- des fabricants de bière chinois et américains se sont dits qu'il y avait peut-être là une occasion de faire quelque chose de moderne sur la base de cette boisson antique.

Lucky Envelope Brewing, basée à Seattle, a ainsi puisé les informations nécessaires dans les écrits des chercheurs et en a fait une interprétation adaptée aux palais modernes.

« Elle a un goût un peu familier, comme une bière blonde légère, mais avec une petite touche de saveur sucrée. Elle n'a aucune de ces saveurs pouvant rebuter les gens », a déclaré Barry Chan, brasseur de Lucky Envelope.

« Lorsque vous y ajoutez des ingrédients uniques, comme du mil, des larmes de Job, des tubercules et des fleurs de lys, cela ajoute du caractère, ce qui en fait un goût unique, mais la bière a toujours le goût léger et rafraîchissant d'une bière qu'on boit tous les jours, donc je pense qu'elle a le potentiel pour se vendre très bien », a déclaré Barry Chan, un Sino-américain.

Le consensus général, en particulier aux États-Unis, est que la bière a été inventée en Samarie/ Mésopotamie autour de 3 500 avant JC a dit Barry Chan. « Les Chinois brassaient de la bière à la même époque que la Mésopotamie, et ils ont été crédités d'avoir inventé le processus de brassage moderne », a-t-il néanmoins souligné.

L'ancienne recette a été découverte par Liu Li, professeur d'archéologie chinoise à Stanford, avec Wang Jiajing, un candidat doctorant, et un groupe d'autres chercheurs, en étudiant un résidu trouvé sur les parois intérieures de vases de poterie trouvés sur le site de Mijiaya près de la rivière Weihe, dans la Province du Shaanxi.

Selon les recherches, les Chinois de l'antiquité faisaient la bière principalement avec des céréales, comme le millet et l'orge, ainsi qu'avec des larmes de Job, un type d'herbe asiatique. Des traces d'igname et de racine de lys sont également apparues dans le mélange.

Le mois dernier, Liu Li et ses élèves ont recréé l'ancienne bière chinoise en tant que projet final du cours « Archéologie de l'alimentation : production, consommation et rituel », de Liu Li.

De l'«archéologie expérimentale»

« Les archéologues tentent de tester les hypothèses en reproduisant les technologies anciennes. Ce type de recherche nous aide à mieux comprendre la vie et le comportement des personnes de l'antiquité », a expliqué Liu Li.

« Nous voulons que les élèves obtiennent des connaissances sur le passé de manière empirique, en plus de celles des livres », a-t-elle ajouté.

Selon Liu Li, l'ancienne bière chinoise ressemblait plus à du porridge et avait probablement un goût plus doux et plus fruité que les bières claires et amères d'aujourd'hui.

Le résultat de l'expérience des étudiants sera utilisé dans des recherches plus poussées sur les alcools anciens.

Liu Li estiment par ailleurs que les recherches permettront de générer une base de données comparative pour l'étude des amidons qui sont affectés par le processus de fermentation. Et cette base de données sera utilisée pour les recherches futures sur les résidus d'artefacts archéologiques utilisés pour la production d'alcool.

L'étude de l'alcool ancien, a-t-elle également déclaré, rend l'archéologie plus intéressante et pertinente pour la vie moderne. « Cela nous aide certainement à retrouver les traces d'un comportement moderne dans une antiquité profonde en Chine », a-t-elle souligné.

Outre Lucky Envelope, d'autres brasseries de Chine continentale et de Hong Kong projettent de recréer bientôt l'ancien breuvage, a encore précisé Mme Liu.

« C'est une belle façon de rattacher un peu d'histoire, un peu de notre culture et aussi d'avoir le plaisir d'essayer de développer une bière unique », a de son côté déclaré Barry Chan, qui a ajouté qu'ils étaient satisfaits de la conception finale, et que la réponse a été « extrêmement positive ». « Les gens étaient ravis d'essayer une bière basée sur l'histoire », a-t-il souligné.

Sur la base des commentaires des clients, la brasserie envisage de faire revivre la bière historique de Mijiaya au moins une fois par an, comme offre de spécialité.« Le Nouvel An chinois pourrait être un grand moment », a-t-il dit.

人民网

La Fête culturelle 2017 du Tourisme écologique du district de Fangshan

TOP

Tianjin va construire une zone franche commerciale consacrée au cinéma

 

Qui sommes-nous ? | Contact

Copyright2002-2017 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés