Commission du développement du tourisme de la municipalité de Pékin


2016 : une année haute en couleur! (épisode 4)

1488607557

Les copains d'abord

Quand on est expatrié à Beijing, avoir des amis chinois permet de se sentir plus intégré, et de vivre "de l'intérieur" la culture du pays. L'amitié, qui se dit en chinois "You Yi", passe avant tout par l'utilisation d'applications sur smartphone, comme Wechat par exemple, un moyen de communication essentiel pour les Chinois. Cette messagerie, qui permet de rester en contact avec ses amis, compte plus de 600 millions d'utilisateurs dans le monde. D'ailleurs, à Beijing, si vous rencontrez quelqu'un lors d'un dîner entre amis, et que vous engagez la conversation, cette personne vous demandera rapidement de vous ajouter à ses contacts sur Wechat. Est-ce la fin de la carte de visite? Pas tout à fait, car certains vous tendront toujours ce petit morceau de bristol, qui sert aussi en Chine à se positionner socialement face à un interlocuteur. Aussi, contrairement aux habitudes des Français, on ne partagera pas l'addition à la fin d'un repas au restaurant. Un des membres du groupe paiera la note dans sa totalité et un autre ami fera de même lors d'un prochain dîner, et ainsi de suite. Lors d'une visite chez l'un de vos amis chinois, apportez une jolie boîte de biscuits, une bouteille de vin rouge ou de bière (la Chine est le premier consommateur de bière au monde), une bouteille de cognac, ou une corbeille de fruits. Votre hôte sera comblé.

En 2011, l'ONU a lancé la Journée internationale de l'amitié qui tombe chaque année le 30 juillet. Au total, on dénombre 358 journées mondiales, avec en tête la Journée de la femme qui est célébrée le 8 mars. Mais en Chine, la journée la plus en vogue est bien entendu celle du 11 novembre, baptisée "Journée des célibataires" (le chiffre 1 peut aussi signifier "célibataire" en chinois). Et en 2016, cette journée commerciale (lors de laquelle les sites de e-commerce font d'énormes soldes) a battu des records de ventes. Et les chiffres donnent le vertige : les consommateurs ont dépensé plus de 120 milliards de yuans (17,6 milliards de dollars) sur le site Alibaba le 11 novembre 2016 ! Cette journée est une occasion de se faire plaisir et de dîner entre amis, car elle est vraiment très attendue par les Chinois qui s'y préparent dès la veille. Lors de cette journée spéciale, Beijing connaît d'énormes embouteillages et les restaurants font le plein. La Chine comptait en 2010 quelque 180 millions de célibataires qui sont toujours à la recherche d'un conjoint ou conjointe. Cette fête tombait donc à pic !

L'année 2016 a vu aussi l'augmentation de la pratique des sports extrêmes auxquels on s'adonne entre amis. Ainsi, escalade, saut à l'élastique (que l'on peut pratiquer au Centre olympique de la capitale), ski extrême et snowboard (il y a des pistes de ski à Beijing ou dans le Hebei), rallye en 4x4 (en Mongolie intérieure), plongée et surf (à Hainan), saut en parachute, ou canyoning ont de plus en plus d'adeptes en Chine. Aussi, il n'est pas rare à Beijing de croiser des jeunes utilisant un "longboard" pour se déplacer dans la ville (une sorte de long skateboard ressemblant davantage à un surf). Le sport est devenu rapidement indispensable dans la vie des Pékinois, à en croire le développement des salles de gym dans la capitale et des magasins d'articles de sport (la marque française Décathlon possédait 166 magasins en Chine en 2015). Le sport est donc un marché en plein essor. En Chine, il existe même une Association nationale des sports extrêmes, et la ville de Shanghai accueille depuis 2007 la XGames Asia, une compétition de sports extrêmes. Au mois de mai dernier, la société chinoise JHY Space Technology a même annoncé un projet de lancer pour les particuliers des sauts en parachute depuis l'espace, pour la somme de 500 000 yuans. Irez-vous fêter l'année 2017 sur la Lune?

Quand on parle d'amitié, on parle aussi d'amitié diplomatique, et celle entre la France et la Chine n'est plus à prouver. Outre la visite en Chine de François Hollande en septembre, à l'occasion du sommet du G20 à Hangzhou, l'année 2016 a été marquée en mai par la visite à Beijing d'Anne Hidalgo, la maire de Paris, dans le cadre du renforcement des relations entre Paris et Beijing. Elle a mis l'accent sur la promotion du tourisme et a déclaré qu'elle souhaitait la bienvenue à Paris aux touristes chinois, moins nombreux en 2016 (en 2015, 1,2 million de Chinois ont visité la capitale française). En politique, on scelle souvent une amitié en plantant un arbre. On a souvent vu des dirigeants planter des arbres lors d'une cérémonie officielle ou d'un déplacement. En 2014, les membres de l'APEC, accompagnés de Xi Jinping, ont planté à Beijing des arbres pour marquer l'amitié au sein de l'APEC. L'arbre est donc bel et bien un symbole d'union et d'amitié. Aussi, lors de mariages, certains jeunes mariés chinois plantent un arbre fruitier, symbole de longévité. Lors du Nouvel An chinois, on trouve également un peu partout à Beijing, notamment dans les centres commerciaux, des "arbres à voeux", sur lesquels vous pouvez suspendre le vôtre sur un petit papier rouge. Mais de nos jours en Chine, c'est bien le "money tree", un arbre censé apporter de l'argent (le Pachira aquatica) qui est le plus plébiscité.

新华网

Tencent honore les jeunes créateurs sur les thèmes de la Cité Interdite

TOP

Le tombeau de Yong, le plus mystérieux des tombeaux des Ming

 

Qui sommes-nous ? | Contact

Copyright2002-2017 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés