Commission du développement du tourisme de la municipalité de Pékin


L’impératrice Wu Zetian

1487903928

Wu Zetian ( 6 2 4 - 7 0 5 ) est une célèbre femme politique et l’unique femme empereur dans l’histoire de la Chine. Dès son enfance, elle se distingua non seulement par son intelligence, sa manière résolue et ses connaissances approfondies sur la littérature et l’histoire, mais aussi et surtout par sa beauté. Elle fut convoquée par l’empereur Tang Taizong dans le palais impérial pour devenir cairen (un des derniers rangs des concubines impériales sous la dynastie des Tang). Elle fut envoyée dans un couvent de bonzesses après la mort de l’empereur Tang Taizong. Le fils de celui-ci, futur empereur Tang Gaozong, fut l’amant de Wu Zetian déjà alors qu’il n’était que prince héritier.

Deux ans après être monté sur le trône, il fit sortir Wu Zetian de son couvent et, peu après, remplaça l’impératrice en titre par cette dernière. Devenue impératrice, Wu Zetian assista l’empereur Tang Gaozong à gérer les affaires de l’Etat et supprima quelques-uns des ministres qui s’opposaient à elle. Compte tenu de son état de santé, qui fut toujours précaire, l ’ empereur Tang Gaozong, appréciant les compétences de Wu Zetian, lui confiait parfois les affaires de l’Etat. C’est ainsi que celle-ci prit un pouvoir grandissant. Wu Zetian et l’empereur Tang Gaozong, furent appelés les « Deux Sacrés », ce qui signifie les « deux empereurs ».

En 683, après la mort de l ’ empereur Tang Gaozong, Wu Zetian intervint dans les affaires politiques au nom de l ’ impératrice douairière en titre.

En 690, elle rebaptisa la dynastie des Tang du nom de Zhou et devint formellement « femme empereur ». Par la suite, Wu Zetian poursuivit la politique d’encouragement de la production établie par l’empereur Tang Taizong, et promut plusieurs hommes capables tout en dérogeant à l’usage établi. La situation politique et économique de la dynastie des Tang se développa sous son règne. Mais en même temps, elle nomma des membres de la famille Wu à des postes importants en dépit de leurs piètres compétences. Portant une vénération excessive au bouddhisme, elle fit construire de nombreux temples, ce qui alourdit les fardeaux du peuple. Avant sa mort, sous la pression des ministres de la Cour, elle céda le trône à son f i ls qui restaura la dynastie des Tang.

Pour information:

Le premier ministre Di Renjie(630 - 700) Dans le but de consolider sa domination , Wu Zetian sut promouvoir des hommes de talent. Elle nomma Di Renjie – qui jouissait d’ un grand prestige au sein du peuple et sut appliquer la loi avec rigueur et justice – au poste de zaixiang (ou le premier ministre, le plus haut niveau des fonctionnaires qui assistait l ’ empereur dans le gouvernement du pays). A son tour, Di Renjie recommanda à la cour des hommes valables, dont Zhang Jianzhi et quelques dizaines de personnes, qui devinrent des ministres connus dans l’histoire.

新华网

Un paradis pour les amateurs de voitures à Fengtai

TOP

 

Qui sommes-nous ? | Contact

Copyright2002-2017 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés