Commission du développement du tourisme de la municipalité de Pékin


Le brocoli ralentit la croissance des cellules du cancer du sein

1484236800

SAN FRANCISCO, le 13 février (Xinhua) - Un élément qui se trouve dans le brocoli et d'autres légumes crucifères a été trouvé et ralentirait la croissance des cellules du cancer du sein, en particulier à des stades précoces.

Alors que le sulforaphane a longtemps été utilisé dans la prévention du cancer, des chercheurs de l'Oregon State University (OSU) et des sciences de la santé de l'université de l'Oregon suggèrent dans une nouvelle étude qu'il peut ralentir la croissance du cancer.

Les résultats ont été le résultat des premières études cliniques sur l'effet du sulforaphane sur les tissus mammaires de femmes diagnostiquées avec un cancer du sein.

Emily Ho, professeur à l'université d'OSU de la santé publique et des sciences humaines, a déclaré: « Notre objectif était de déterminer si des suppléments de sulforaphane seraient bien tolérés et pourraient modifier certains des mécanismes épi-génétiques impliqués dans le cancer. »

Dans un essai en double aveugle, contrôlée versus placebo, 54 femmes avec des mammographies anormales, ont reçu soit un placebo soit des suppléments avec du sulforaphane. La quantité de sulforaphane qu’ils ont reçue équivaudrait à environ une tasse de pousses de brocoli par jour, comme si elles étaient consommées comme un aliment.

« Nous avons été surpris de voir une diminution des marqueurs de la croissance des cellules, ce qui signifie que ces composés peuvent aider au ralentissement des cellules cancéreuses », a déclaré Ho. « Cela est très encourageant. Les approches diététiques ont traditionnellement permettaient de limiter la prévention du cancer, mais cela a démontré que cela pouvait aider à ralentir la croissance des tumeurs existantes ».

Des études antérieures ont montré que les femmes avec une forte consommation de légumes crucifères, comme le brocoli, le chou-fleur, le chou ou le chou frisé, connaissaient une diminution du risque de cancer du sein. En particulier, le sulforaphane semble inhiber les désacétylases ou HDAC, qui à leur tour améliorent la réaction de gènes suppresseurs de tumeurs qui sont souvent inhibés dans les cellules cancéreuses.

Dans la nouvelle étude publiée dans la revue Cancer Prevention Research, l'apport de sulforaphane a réduit l'activité des HDAC, ainsi que la croissance des cellules cancéreuses.

En tant que co-auteur de l'étude, Ho dit qu’il est possible d’ajouter le sulforaphane à des approches traditionnelles de thérapie du cancer, que ce soit pour prévenir le cancer, ralentir sa progression, traiter ou arrêter sa récurrence.

Les chercheurs disent que d'autres études sont nécessaires pour évaluer les réponses de dose, travailler avec des populations plus importantes et d'examiner les réponses des autres cibles moléculaires pertinentes à des aliments ou des suppléments contenant du sulforaphane.

Source: news.iyuba.com

北京旅游网

La Fête culturelle 2017 du Tourisme écologique du district de Fangshan

TOP

Lusheng, un instrument de musique chinois à vent à anche libre

 

Qui sommes-nous ? | Contact

Copyright2002-2017 www.visitbeijing.com.cn Tous droits réservés