Le temple des lamas

1437580800

Le temple des lamas de Pékin (Yonghegong), ou palais de la paix et de l’harmonie, est un célèbre temple de la secte des turbans jaunes du lamaïsme. Il est situé dans la partie nord-est de Pékin.

Construit en 1694, Yonghegong était à l'origine la maison de l'empereur Yongzheng des Qing avant qu’il ne devienne empereur. En 1723, l'empereur Yongzheng a offert la moitié de la concession aux moines tibétains de la secte des turbans jaunes (Geluk) et laissé l'autre moitié comme son palais temporaire. Les bâtiments bouddhistes dans ce paisible complexe sont surmontés de toits jaunes et richement décorés.

Le jaune était la couleur impériale de l'époque, ce qui dénote l'état élevé de ce temple, un palais impérial à échelle réduite.

Le temple des lamas propose cinq grandes salles et cinq cours avec des arcades et de magnifiques décorations, des gouttières retournées et des détails sculptés. Il abrite les trésors de l'art bouddhiste, y compris des images sculptées des dieux, des démons et des bouddhas, ainsi que des peintures murales de style tibétain.

Une statue de bronze de 6 m de hauteur de Tsong Khapa, le fondateur de la secte repose dans la salle de la roue de la loi, mais le couronnement du temple est à couper le souffle, avec une statue de 18 m de hauteur de Maitreya (Bouddha du futur) sculpté à partir d'un seul tronc d'arbre dans le pavillon du bonheur éternel, le plus haut bâtiment de la lamaserie.

Après la mort de Yongzheng en 1735, son cercueil a été placé dans le temple. L’empereur Qianlong, son successeur, a amélioré Yonghegong en un palais impérial avec des carreaux turquoise plutôt que des tuiles jaunes (le jaune est la couleur impériale sous la dynastie des Qing). Au cours de la 9e année du règne de l'empereur Qian Long (1744), il a été converti en une lamaserie et est devenu la résidence pour un grand nombre de moines de la Mongolie et du Tibet.

C’est une sorte de politique amicale entre la dynastie Qing et la Mongolie et le Tibet. C’est la raison pour laquelle la Grande Muraille n’a pas été construite massivement au cours de la dynastie des Qing.

On dit que Yonghegong a survécu à la révolution culturelle en raison de l'intervention du premier ministre Zhou Enlai. Yonghegong a été ouvert au public en 1981.

Adresse: 12 Yonghegong Dajie, district de Dongcheng

Billet d'entrée: 25 yuans, visite audio 20 yuans

Heures d'ouverture: Tous les jours 9: 00-16: 30

Transport: Bus n ° 13, 62, 116, 807 ou prendre le métro jusqu’à l’arrêt Yonghegong

Tél: 010-64044499

Source: English.qianlong.com

北京旅游网


À VOIR AUSSI